PAPIERS

 

Le papier découpé est une forme de sculpture ombres-lumières, un puzzle en devenir. Le peintre traditionnel est, pour Wong Wa, quelque part, prisonnier du pinceau : une fois la peinture ou l’encre posée sur le papier de riz, les dés sont jetés, elle matérialise le mouvement du pinceau mais l’œuvre est figée. Le papier découpé donne une plus grande liberté, plus de latitude dans la composition et la création du mouvement. ​